EXTÉRIEUR & INTÉRIEUR

Quels critères pour bien choisir son climatiseur ?

quels critères pour bien choisir son climatiseur

L’utilisation d’un climatiseur est utile pour affronter sereinement les saisons chaudes et froides. En effet, un climatiseur est un outil de confort qui vous permet de contrôler les conditions climatiques dans votre maison ainsi que dans votre cuisine professionnelle en refroidissant ou en réchauffant l’air qui y circule selon vos exigences. De plus, en fonction de l’aménagement de votre espace, ce gadget est disponible dans une variété de types. Toutefois, le choix de ce type d’équipement est surtout déterminé par son ratio qualité-prix. Alors, comment choisir un climatiseur économique ?

Dans cet article, nous aborderons les différentes fonctions et variétés de climatiseurs, ainsi que nos recommandations pour sélectionner un modèle économique pour votre entreprise.

Quelle est la fonction exacte d’un climatiseur ?

Un climatiseur est un appareil qui refroidit ou réchauffe l’air intérieur. Il sert également de filtre et de diffuseur de chaleur.

Le système de “climatisation” comprend toujours une unité extérieure qui évacue l’air froid et chaud et une unité intérieure qui le distribue. Le fonctionnement d’un climatiseur est similaire à celui d’un réfrigérateur. Il refroidit l’air ambiant en évaporant la chaleur à l’extérieur grâce à son fluide frigorigène. C’est une machine thermodynamique à circuit fermé.

Ce cycle de fonctionnement de la climatisation est exactement inversé lorsqu’il s’agit de chauffer l’air. C’est le même principe que l’utilisation d’une pompe à chaleur air-air réversible pour faire des économies sur le refroidissement et le chauffage de votre maison.

L’installation d’un climatiseur est un investissement dans le confort et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

Quels types de climatiseurs existe-t-il ?

Il existe sur le marché différentes variétés de climatiseurs classées en différentes catégories. On peut donc répartir ces appareils selon :

  • Le nombre d’unités ou de blocs : climatiseur à une unité ou monobloc, climatiseur à système split composé de deux blocs, pompe à chaleur ou systèmes centralisés multi-split dotés de plusieurs unités ;
  • La mobilité de l’unité : modèle mobile ou stationnaire ;
  • Le type du système : système réversible en mode chauffage et refroidissement, ou pas de système réversible ;
  • Performances, étiquette énergétique, caractéristiques techniques et accessoires : modèle contrôlé à distance par réseau WiFi, télécommande, etc.

Climatiseur mobile monobloc

Ce type de climatiseur est souvent placé sur le sol. Il évacue cependant la chaleur vers l’extérieur par un conduit d’évacuation flexible, via une fenêtre ou une porte mi-ouverte.

Toutefois, il ne couvre que l’espace qu’il occupe. En outre, certains modèles peuvent être inefficaces sur le plan énergétique et sont généralement bruyants.

Système split : mobile ou stationnaire

En raison de ses deux unités : condensation et évaporation, un climatiseur split peut être installé à l’extérieur ou à l’intérieur. Il peut être monté sur le mur, le plafond ou une allège. Comme vous pouvez séparer les deux unités et placer l’unité d’évaporation à l’extérieur de votre maison, ce type de climatiseur est la meilleure alternative pour réduire le bruit de l’unité.

Système centralisé multi-split

Avec un système multi-split, vous pouvez avoir la climatisation dans chaque pièce de votre maison. Dans la mesure où vous pouvez le faire, installez autant d’unités intérieures que vous le souhaitez. Vous avez également la possibilité de modifier la température de chaque unité. Tant pour un climatiseur split fixe que pour un climatiseur split mobile, une unité extérieure est nécessaire.

Un climatiseur multi-split, en revanche, est plus coûteux. Et le coût est déterminé par le nombre d’unités intérieures.

Climatiseurs réversibles

Ces climatiseurs sont des dispositifs électriques pouvant être stationnaires, mobiles ou faisant partie d’un système centralisé. Un climatiseur réversible crée non seulement de l’air froid pour rafraîchir votre espace, mais il peut aussi le chauffer. Son fonctionnement est similaire à celui d’une unité air-air.

Sachez qu’un climatiseur réversible est une option de chauffage plus rentable que les convecteurs au gaz, au fioul ou électriques.

Comment définir un bon climatiseur ?

Sa puissance de climatisation

Il convient d’évaluer la puissance du climatiseur avant de procéder à son achat. Choisissez un modèle en fonction de la taille de votre pièce :

Dimensions de la pièce 20 m² 30 m² 40 m² 45 m²
Puissance 800 BTU 1100 BTU 1500 BTU 17000 BTU

 

Il faut savoir que 1 BTU par heure équivaut à 0,2929 Watt.

Sa consommation électrique

L’installation d’un système de climatisation augmente votre consommation électrique mensuelle en fonction de la fréquence de son utilisation.

La fréquence d’utilisation

La fréquence d’utilisation augmente de 15% pour au moins 4 heures par jour, et de 25% pour plus de 4 heures par jour.

La catégorie énergétique

Les appareils de catégorie énergétique A++ ou A sont plus coûteux à l’achat. Ils sont néanmoins plus rentables et plus économiques.

L’étiquetage énergétique

La classe énergétique est indiquée sur l’appareil. Vous pouvez établir des comparaisons entre différents appareils sur la base de leur :

  • Capacité de refroidissement mesurée en kW ;
  • Mesure en décibels ;
  • Taux EER, ou Energy Efficiency Rating, qui désigne le rapport entre la puissance frigorifique et l’électricité.
  • Consommation énergétique en kWh.

Son niveau sonore

Le niveau sonore d’un climatiseur varie entre 45 et 60 décibels. Par ailleurs, un climatiseur muet est plus coûteux, mais reste plus appréciable, notamment dans un cadre professionnel. Il existe deux types de climatiseurs silencieux : ceux qui portent la marque Eurovent et ceux qui ont l’option Silence ou Sleep.

Le climatiseur split est silencieux car l’unité la plus bruyante est située à l’extérieur de la pièce.

Son système de filtrage

Il existe deux types de filtres :

  • Un filtre à charbon pour lutter contre les mauvaises odeurs.
  • Un filtre électrostatique pour combattre les germes et la poussière.

Quels sont les autres facteurs à prendre en compte lors de l’achat d’un climatiseur ?

Outre la puissance, la consommation et le filtre, les variables suivantes peuvent vous aider à choisir un climatiseur économique :

Un dispositif de commande :

Il est pratique de pouvoir régler son climatiseur sans bouger.

Une programmation électronique :

Elle vous permet d’allumer le climatiseur à l’avance, de configurer la température, la déshumidification et la ventilation appropriées pour une durée maximale de 24 heures.

Un système de fonctionnement autonome :

Cette fonction vous permettra de faire fonctionner séparément le déshumidificateur et le ventilateur.

Voici donc nos recommandations pour choisir un climatiseur économe en énergie.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.