ÉNERGIEEXTÉRIEUR & INTÉRIEUR

Comment fonctionne un purificateur d’air et sont-ils efficaces ?

Purificateurs d’air : sont-ils réellement efficaces ou s’agit-il d’une arnaque ?

À la maison, dans notre salon ou dans notre chambre, au travail, ou dans la voiture. L’air que nous respirons serait loin d’être idéal. Quelles sont les options pour lutter contre la pollution de l’air intérieur ?

L’air pollué est causé par la peinture, les meubles, les produits chimiques de nettoyage, les animaux domestiques, les moisissures, etc. Selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, le formaldéhyde, un produit chimique cancérigène, est présent dans toutes les résidences, et à des doses qui dépassent la norme de l’OMS.

Chez vous, vous respirez également des particules chimiques, des allergènes, des moisissures et d’autres contaminants. Certains de ces composés sont désagréables et allergènes, d’où l’émergence d’une nouvelle industrie, celle des purificateurs d’air. Il existe deux méthodes pour purifier l’air.

La méthode du piège à particules

Le purificateur d’air et ioniseur est un capteur professionnel, il émet des ions qui s’accrochent et amalgament les particules présentes dans l’air. Les ions se fixent ensuite au sol ou aux meubles car ils sont lourds. Ces gadgets ne sont pas extrêmement bruyants et consomment très peu d’énergie. Ils peuvent être rangés dans une voiture ou dans un espace ne dépassant pas 30 mètres carrés. Ils capturent les virus, les germes, les pollens et autres particules de tabac, selon le fabricant.

Le revers de la médaille de ces purificateurs est que certains modèles sont susceptibles de libérer de l’ozone. Pour contourner ce problème, veillez à choisir des articles qui sont conformes à la norme NF, vous disposerez de produits fiables.

La méthode de destruction des particules

L’idée est de capter l’air et de le purifier par filtration. Certains purificateurs sont équipés de quatre filtres. Dont l’un est en charbon de bois et les autres sont des concoctions maison. Les minuscules particules sont éliminées de manière irréversible après avoir été filtrées. L’entreprise assure même que tous les formaldéhydes seront complètement détruits. Ces versions disposent d’une application pour smartphone qui vous permet de suivre l’analyse de votre air.

Une troisième génération de purificateurs a été mise au point.

Une troisième génération de purificateurs élimine les particules tout en fournissant un air pur. Tous ces purificateurs prétendent être efficaces à 99 %, et certains prétendent même être efficaces à 100 %. De quels contaminants parle-t-on ? Combien de temps cela va-t-il durer ? Chacun est leader du marché dans son domaine : l’un pour les petites particules, l’autre pour les formaldéhydes.

Les normes

En raison de l’absence de lois dans ce domaine, chaque entreprise établit ses propres normes et mène ses propres recherches ou tests dans le respect des règles, tant en laboratoire qu’en situation réelle. Rowenta a installé son purificateur sur un lieu de travail et a mesuré la quantité de pollution dans l’air. Le purificateur Dyson, quant à lui, a passé un an dans une crèche avant d’être transporté pour être analysé. D’après toutes les études, ces articles réduisent considérablement la pollution de l’air intérieur. De nombreux consommateurs ressentent un sentiment de calme dans leur maison.

En quoi consistent les conséquences en termes de santé ?

Difficile à déterminer car aucune preuve dans la littérature scientifique ne permet d’établir si les purificateurs sont bons ou mauvais pour la santé humaine. L’ANSES a tenté d’apporter une réponse à ce sujet en rassemblant toutes les recherches indépendantes sur ces produits. Le problème est qu’elles sont peu nombreuses et ne sont pas toujours décisives. Un dispositif d’ionisation a été testé sur 80 employés dans le cadre d’une recherche norvégienne. La quantité de particules dans l’air a diminué, mais seule une infime partie des employés a vu ses symptômes d’allergie diminuer, un résultat négligeable. Ces purificateurs ne sont pas conçus pour être des médicaments, mais plutôt pour minimiser la pollution dans nos maisons.

Conseils pour le choix d’un purificateur d’air

Avant tout, le filtre doit être remplacé régulièrement. Lorsque ces purificateurs ne sont pas correctement entretenus, ils risquent d’émettre des contaminants supplémentaires dans l’air. N’achetez que des articles qui répondent à la norme NF. Par-dessus tout, veillez à aérer et à ventiler votre maison. C’est la méthode la plus efficace pour prévenir la pollution de l’air intérieur.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:ÉNERGIE