MATÉRIEL PROFESSIONNEL

Tout savoir sur la fenêtre à triple vitrage

Tout savoir sur la fenêtre à triple vitrage

Le double vitrage devient l’option de fenêtre la plus courante. Il est toujours employé dans les nouvelles constructions et les rénovations. Bien que le triple vitrage soit de plus en plus courant, il a encore du mal à concurrencer ce monopole.

L’installation de fenêtres à triple vitrage peut apporter des avantages substantiels, notamment dans les maisons dites passives. Quels en sont les avantages ? Quels sont ses inconvénients ? Qu’implique-t-elle exactement ? Quand et où est-elle recommandée ? Quel budget devez-vous envisager pour cette installation ? Nos experts vous apprennent tout ce que vous devez savoir sur le triple vitrage !

Qu’est-ce que le triple vitrage ?

Le triple vitrage, comme son nom l’indique, est composé de trois couches de verre de 4 à 6 mm d’épaisseur chacune, entre lesquelles opèrent des gaz argon ou krypton, plus isolants que l’air, sur une épaisseur de 12 à 16 mm, appelée lame. Il est plus isolant que le double vitrage, avec un coefficient de déperdition thermique (Ug) d’environ 0,7 W/m2K, soit un gain de performance de près de 40%. Ce score lui permet d’être très efficace dans les climats froids. En revanche, il offre une isolation acoustique équivalente, voire inférieure, à celle du double vitrage.

Le verre supplémentaire du triple vitrage permet également d’éviter les gains de chaleur dans la maison. Son facteur g, par exemple, est d’environ 0,5, contre une moyenne de 0,65 pour le double vitrage, soit près de 25 % de moins. Le facteur g est le pourcentage d’énergie solaire renvoyé au cœur de la maison. En outre, il limite la pénétration de la lumière dans la maison, avec un coefficient de transmission lumineuse (TL) de 0,7, soit environ 12,5 % de moins que le double vitrage.

En outre, le triple vitrage est 50 % plus lourd par rapport au double vitrage, soit 30 kg/m2. Par conséquent, les charpentes des fenêtres doivent être plus résistantes et de meilleure qualité. Par conséquent, le triple vitrage n’est pas adapté à la rénovation d’une maison. Il est également plus difficile à travailler tout au long du processus d’installation.

Quand faut-il utiliser le triple vitrage sur vos fenêtres ?

Une maison mal isolée avec des fenêtres à simple vitrage perd en moyenne 20 % de sa chaleur. Cependant, si votre propriété a une isolation médiocre ou moyenne, les fenêtres à triple vitrage ne minimiseront pas considérablement cette perte. Avant d’installer un triple vitrage, il convient de procéder à une évaluation énergétique afin de déterminer l’utilité ou l’inefficacité de l’installation. De plus, il n’est pas prudent de miser sur une fenêtre plus coûteuse et plus de matière première si le rendement est faible (une vingtaine d’euros par an, selon les recherches effectuées), voire nul.

Le triple vitrage, en revanche, est particulièrement performant dans les bâtiments à basse consommation, les maisons dites passives et écologiques, et les maisons à très haute performance énergétique, car il entraîne une diminution importante et durable des dépenses énergétiques. Dans ce cas, il peut réduire considérablement, voire éliminer, les besoins en chauffage.

Cependant, le triple vitrage ne convient pas à toutes les propriétés. Il ne doit être utilisé que dans les climats froids, sur des façades exposées au nord et peu ensoleillées.

Quels sont les avantages des fenêtres à triple vitrage ?

Pour vous aider à choisir votre vitrage, vous trouverez ci-dessous un résumé des principaux avantages, ainsi que des inconvénients, du triple vitrage.

Les avantages du triple vitrage :

Il possède une grande isolation thermique, ce qui entraîne une faible déperdition de chaleur.

Grâce à ses qualités, il est possible de réduire considérablement ou d’éliminer le besoin de chauffage en hiver (uniquement pour les maisons passives), voire de l’éliminer complètement, car la maison retient la chaleur générée et/ou ressentie.

Son épaisseur et sa captation minimale de la chaleur vous assurent un excellent confort dans les moments de forte chaleur.

Sa haute qualité d’isolation vous permet d’économiser chaque année beaucoup d’argent sur votre facture énergétique !

Les inconvénients du triple vitrage :

Le poids élevé du verre, soit environ 30 kg/m2 ( comparé à 20 kg/m2 pour le double vitrage), le rend difficile à manipuler.

Pour la pose, il est indispensable que vos menuiseries et charnières présentent une bonne qualité. A défaut, vous devrez modifier l’ensemble de l’installation, ce qui entraînerait des surcoûts importants.

Son isolation acoustique est comparable à celle du double vitrage, mais de moindre qualité.

Il ne transmet qu’une infime partie de la lumière du jour, ce qui est bénéfique en été mais gênant par temps froid !

Il est 50 à 80 % plus cher à l’achat que le double vitrage !

Quelle est la fourchette de prix d’une fenêtre à triple vitrage ?

Une fenêtre à triple vitrage de même dimension vous reviendra de 50 à 80 % plus cher que celle à double vitrage. Un tel chantier mérite donc réflexion, car il représente un investissement significatif pour des vitres qui dureront environ 30 ans.

Ainsi, attendez-vous à payer au moins 600 euros pour une fenêtre à triple vitrage, sans compter la pose, mais le coût peut dépasser les 3 000 euros ! En effet, le coût de ce type de fenêtre isolante est déterminé par différents facteurs, dont :

  • Les dimensions de la fenêtre (surface vitrée, standard ou sur mesure).
  • Le type de menuiserie (bois, PVC, aluminium)
  • Les technologies utilisées (type de gaz, traitements des vitres, revêtement, etc.)
  • Si votre menuiserie n’est pas assez robuste, vous devrez peut-être la remplacer.
  • Le nombre total de fenêtres à poser
  • Le prix de vente du matériel par le vendeur
  • Le tarif de la main d’œuvre de pose payé par le prestataire de service

Si vous disposez déjà d’un habitat écologique ou d’un logement passif, cet investissement sera rapidement rentabilisé grâce à la baisse du coût énergétique.

Si le coût d’une fenêtre simple se situe entre 100 et 500 euros par m2, le coût de la pose par un professionnel peut dépasser 500 euros en raison des difficultés de l’installation et du poids du verre. Cependant, vous devez faire appel à un expert pour installer vos fenêtres à triple vitrage, sous peine d’y perdre ! En effet, même des défauts mineurs limitent considérablement les avantages de performance de ce type de verre.

Demandez plusieurs devis de fenêtres gratuits et comparez-les pour le travail et les coûts des artisans, ainsi que pour la qualité du triple vitrage donné. Choisissez un artisan RGE Qualibat, c’est-à-dire un artisan certifié garant de l’environnement. Cela permet de garantir la qualité puisqu’un artisan qualifié est examiné régulièrement. Un spécialiste réputé se rendra chez vous et examinera les possibilités qui s’offrent à vous ; il ne tentera pas de vous vendre du matériel inutile et pourra vous conseiller sur les ouvertures à équiper de triple vitrage.

Vous avez tout à fait le droit de demander des visites sur les chantiers des artisans que vous rencontrez ; c’est une démarche intelligente pour fidéliser la clientèle et évaluer la qualité d’une prestation. Enfin, l’artisan que vous choisissez doit vous proposer une attestation d’assurance décennale, destinée à couvrir les travaux effectués en cas de problèmes cachés. Afin d’être convenablement protégé, demandez-la.

Vous avez maintenant compris tout ce qu’il y a à savoir sur les fenêtres à triple vitrage. Êtes-vous prêt à commencer ?

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.