DIVERS

Sèche-linge qui ne chauffe plus : que faire ?

Votre sécheuse vous offre un service de qualité, mais le problème est là ! Il vous joue des tours et arrête de chauffer. Après avoir fait du vélo, vous constatez que vos vêtements sont encore humides. Une vue panoramique des causes possibles et des méthodes d’auto-réparation !

Il existe plusieurs types de pannes qui peuvent expliquer pourquoi votre sèche-linge ne chauffe plus, nous allons décrypter ces raisons et vous expliquer comment identifier et réparer de telles pannes afin de trouver enfin l’utilité de cet équipement important.

Comment fonctionne votre sèche-linge ?

Il faut tout d’abord connaître les 3 types de sèche-linge, en effet celui-ci peut être :

  • À condensation ;
  • À évacuation ;
  • À pompe à chaleur.

Les deux premiers ont une résistance chauffante de l’air qui est ensuite ventilé dans le tambour grâce à la turbine qu’entraine le moteur.

Le sèche-linge à pompe à chaleur n’a aucune résistance. Il fonctionne grâce à l’énergie de la vapeur d’eau qui se condense.

Ci-dessous, vous trouverez toutes les causes éventuelles qui peuvent justifier cette absence de chauffage.

Une installation électrique défectueuse

Il arrive parfois que votre prise électrique fonctionne mal car elle n’est pas suffisamment alimentée. La tension doit être de 230 volts et il doit y avoir une connexion à la terre. Il arrive parfois que la sortie d’eau de la machine à laver soit affectée par la sortie d’eau d’autres appareils électriques. Dans ce cas, le lave-linge ne pourra pas sécher normalement et peut même mal fonctionner. Le moyen le plus simple de vérifier si la prise fonctionne est de brancher un autre appareil dessus. Il ne faut pas raccorder ce type d’appareil à une multiprise, il doit bénéficier d’une ligne électrique spécialement conçue pour lui.

Le thermostat de sécurité : il s’est déclenché

Les thermostats de sécurité ne peuvent généralement pas être réinitialisés. Lorsqu’il s’éteint, le lave-linge arrête de chauffer. Il peut être facilement activé dans différentes situations : lorsque le moteur est arrêté, lorsque la courroie est cassée… Pour savoir s’il est en cause, n’hésitez pas à le vérifier avec un multimètre en position ohmmètre. La ventilation doit être insuffisante. Dans ce cas, le conduit d’air doit être retiré et tous les dispositifs de ventilation doivent être soigneusement nettoyés pour permettre une circulation d’air suffisante. Le fonctionnement est simple : il faut d’abord trouver un thermostat de sécurité, qui se situe généralement derrière le tambour à proximité de la résistance. Débranchez ensuite tous les connecteurs, placez les deux pointes du testeur sur les bornes du thermostat, et vous verrez immédiatement s’il y a continuité. S’il n’a pas de continuité, il doit être réinitialisé ou remplacé. Mais avant de faire cela, il il faut évidemment trouver la cause de la surchauffe.

Le petit bouton, généralement de couleur rouge présent sur le thermostat permet de le réarmer.Appuyez dessus et vérifiez ensuite sa continuité avec l’Ohmmètre. De cette manière,le bon fonctionnement sera assuré.

Le thermostat de régulation cyclique

Il peut être parfaitement endommagé et empêcher la résistance de chauffer. En fait, il peut ajuster sa température. Vous pouvez également utiliser un multimètre en guise d’ohmmètre pour vérifier son bon fonctionnement. Il est généralement situé derrière le tambour, à proximité de la résistance. Débrancher tous les connecteurs et procéder comme dans le cas précédent, en plaçant la pointe du testeur sur la borne du thermostat de circulation. S’il y a continuité, vérifiez les autres points, sinon, vous devez remplacer la pièce.

La résistance

Cela peut être endommagé. Sachez que sa fonction est de chauffer l’air circulant dans le tambour. Dans chaque séchoir, vous trouverez deux blocs de résistance. Evidemment, si l’un des deux est défectueux, la résistance peut chauffer moins voire plus. Si le filament n’est pas endommagé, vous ne pouvez vérifier qu’avec un multimètre et le régler sur un ohmmètre.que si les filaments ne sont pas cassés. Ils sont présents sur la résistance et ressemblent à des ressorts. La démarche pour le procéder à la vérification est identique aux deux cas précédents. Certains modèles peuvent contenir trois blocs de résistance, il ne faut pas omettre de les vérifier toutes, une par une, pour ne pas passer à côté de la panne.

Le moteur

Le moteur est évidemment indispensable car il fait tourner le tambour. Il peut être endommagé. Avec quelques indices corrects, vous le verrez facilement : il grogne, a une sensation de chaleur ou ses enroulements électriques sont endommagés. Il faut le remplacer au plus vite, mais n’oubliez pas de vérifier l’axe du tambour qui peut être coincé, la courroie peut être trop tendue… Cela peut expliquer pourquoi le moteur s’use trop vite.

 

La pompe de vidange

Le plus courant est qu’il est bloqué ou qu’il permet à l’eau condensée d’être dirigée vers le bas, agissant comme un piège à eau. Si la pompe de vidange est bloquée ou bouchée, le flotteur de sécurité basculera et entrera dans une position sûre sans chauffage. Si vous n’avez pas vidé le bac d’égouttage et qu’il est plein, le dispositif de sécurité s’activera. Ensuite, il doit être vidé. Ensuite, vérifiez et nettoyez la pompe de vidange et remplacez-la si nécessaire.

La carte électronique

Cet élément vous permet de contrôler et de gérer toutes les fonctions du sèche-linge, telles que les moteurs, le chauffage, etc. Il arrive que ce dernier ne soit plus capable de le faire correctement. Dans ce cas, la seule solution est de le changer. Si vous êtes bricoleur ou faites appel à un technicien agréé de la marque, vous pouvez le faire vous-même.

La sonde de température

Vous pouvez utiliser un ohmmètre pour vérifier la sonde de température. Sa valeur varie de 25 à plusieurs centaines de KOhms, selon la température. Si la sonde n’est pas coupée, elle réagira au froid ou à la chaleur du bac à glaçons sous l’action du souffleur. Dans ce cas, il est en parfait état. S’il ne répond pas, vous devez le changer. Veuillez noter que sur certains modèles, la sonde de température avant est située à côté de la porte et la sonde lambda est située près du filtre à charpie. Ce dernier doit être nettoyé avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc ou de papier de verre à grain très fin.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in:DIVERS